Prépa ECS

Economique et commerciale (EC), voie scientifique (S)
Journées Portes Ouvertes le samedi 14 janvier 2017 à 14h: suivez ce lien.

 

Admis en ECS 1 à la rentrée 2016 : téléchargez le carnet d’accueil et les conseils de travail 2016-17

Candidats en ECS 2 à la rentrée 2016:  téléchargez le formulaire de candidature en ECS 2 2016-17

Nous écrire: prepahec_michelet@yahoo.fr

Pourquoi Michelet ?

C’est en 1945 que furent fondées à Michelet les classes préparatoires à l’Enseignement Commercial. Depuis cette époque, le lycée s’est attaché à préserver sa réputation d’excellence et d’humanisme.

Effectifs maintenus à des proportions raisonnables (2016-2017 : 39 étudiants en première année, 39 en deuxième année).

Solidarité entre les préparationnaires, encadrement par une équipe pédagogique stable et soudée.

Cadre de travail exceptionnel, avec, entre autres, internat mixte réservé aux classes préparatoires, riche fonds de bibliothèque et de documentation et installations sportives (piscine, tennis…).

Proximité de Paris (Métro: ligne 12, ligne 13 / Tram : T2, T3 / Bus : 58, 89) et de ses possibilités culturelles.

Résultats aux concours

Les écoles de commerce sont traditionnellement regroupées de la façon suivante :

« top 3 »: HEC – ESSEC – ESCP  

« top 4 » : top 3 + EM LYON

« top 6 »: top 4 + EDHEC + Audencia (Nantes) ou GEM (Grenoble)    

« top 10 »: top 6 + TBS (Toulouse) + NEOMA (Reims-Rouen) + KEDGE (Bordeaux-Marseille)

Concours
2016
2015
2014
2013
2012
Top 6

Top 3 + ENS Cachan: 13,5% 

Top 4: 32% admis (21,6% intégrés)
Top 6:
  62 %  admis
(51,3% intégrés)
50%
(top 3: 14,3%
 top 4: 21,4%)
42 %
(top 3: 25% + 1 ENS Cachan)
59% admis
(top 3: 18%)
66,7%
Top 10  100%

Enseignement et conseils

Un des atouts majeurs de l’enseignement proposé en classes préparatoires économiques et commerciales est l’équilibre entre les matières, scientifiques et littéraires, tant dans les horaires que dans les coefficients de la plupart des concours.
Des concours blancs sont organisés, au cours des deux années (novembre/décembre, mars/mai) pour mettre les élèves dans les conditions des concours. Une demi-journée hebdomadaire est consacrée aux devoirs surveillés. Des interrogations écrites et des devoirs à la maison viennent compléter l’évaluation du travail.
Les interrogations orales, ou colles, constituent un moyen privilégié, propre aux classes préparatoires, d’enrichir l’enseignement reçu en cours et de préparer aux oraux. Elles couvrent toutes les matières, au rythme de trois par semaine (mathématiques, culture générale, histoire-géographie, LV 1, LV 2, informatique).
Les étudiants de deuxième année bénéficient, dès la fin des épreuves écrites, d’une intense période d’entraînement à toutes les épreuves orales des concours.
A la fin de la première année, les étudiants effectuent un stage de fin d’année en entreprise, de deux semaines minimum, dans le cadre d’une convention de stage fournie par le lycée Michelet. Ce stage donne lieu à la rédaction d’un rapport dans l’optique des entretiens.

Langues (6h)

LV1 : anglais, allemand (3h) / LV2 : anglais, allemand, espagnol (3h)

Il est possible de suivre des enseignements d’arabe, de chinois ou de portugais en regroupements LIE (langues inter-établissements) dans des lycées parisiens.

En classes préparatoires commerciales, les langues sont un facteur déterminant de réussite. Elles figurent en bonne place tant à l’écrit qu’à l’oral de tous les concours qui exigent des niveaux élevés.
Il s’agit d’acquérir une solide connaissance de la civilisation des pays étudiés qui passe par l’étude de l’actualité du monde anglophone, germanophone ou hispanophone. Ce travail se fait essentiellement à partir de la presse écrite, mais aussi audiovisuelle. Il se double d’un approfondissement systématique de la langue : lexique, grammaire, techniques de traduction.
La finalité de cet apprentissage est de préparer aux diverses épreuves de langues des concours : version, thème, rédaction, analyse de textes… On ne saurait donc trop conseiller aux préparationnaires de s’immerger dans les langues en lisant des magazines d’actualité adaptés à leur niveau, en écoutant et regardant radios et télévisions étrangères et en séjournant, si possible, dans les pays des langues étudiées.

Histoire-géographie et géopolitique du monde contemporain (6h)

Le cours de géopolitique a pour but de vous permettre d’acquérir une culture historique, géographique et géopolitique du monde, aisément mobilisable dans votre action professionnelle future, au sein d’une entreprise notamment. L’objectif de ces 6 heures d’enseignement hebdomadaire est de vous donner la capacité de penser la diversité et la complexité du monde actuel, et de savoir en rendre compte de manière claire et organisée à travers la rédaction d’un texte, d’un exposé oral ou d’un croquis.

Pour décrypter le temps présent, le programme en première année part d’un état des lieux au début du XXe siècle puis rappelle les multiples fragmentations idéologiques et économiques depuis 1945 pour aboutir au monde d’aujourd’hui. La mondialisation au cœur du programme est analysée comme un champ de forces, un domaine d’affrontements, de fractures et d’interdépendances, dont les acteurs (Etats, entreprises, institutions internationales…) comme les enjeux majeurs (énergie, environnement, alimentation…) sont étudiés. Après la démarche chronologique et analytique de la première année, la seconde année adopte une vision plus géographique et culturelle par une approche continentale dont la finalité reste la compréhension globale du globe.

Le cours de géopolitique a ainsi comme fondement et comme originalité une approche toujours pluridisciplinaire. Les dynamiques contemporaines se comprennent en faisant appel aux héritages historiques, aux données géographiques, aux réalités culturelles et politiques, aux analyses démographiques et économiques (micro et macro-économie). C’est en multipliant ces approches et en cherchant à appréhender les représentations des différents acteurs (et non seulement celle des Européens que nous sommes) que nous pouvons tenter de comprendre le monde, souvent et hâtivement présenté comme « privé de sens ».

La géopolitique requiert la curiosité, son étude est une invitation permanente aux voyages, à la découverte d’autres peuples et d’autres manières de penser le monde.  Bien loin d’un triptyque  « copier, mémoriser, réciter », c’est une discipline stimulante, une invitation à penser le monde, à s’interroger, à découvrir un destin humain partagé.

Mathématiques (cours: 7h / TD : 2h)

Le programme comporte trois parties :

Analyse
Suites et séries. Fonctions numériques : dérivation, intégration. Une bonne connaissance du programme d’analyse de Terminale permet de consacrer plus de temps aux notions nouvelles, notamment aux fonctions de plusieurs variables, très utiles en économie

Algèbre linéaire et bilinéaire
Espaces vectoriels, applications linéaires, matrices, systèmes linéaires et réduction. Produit scalaire et espaces euclidiens.
Cette partie du programme est la plus originale par rapport aux mathématiques étudiées au lycée. Elle demande de bonnes capacités d’abstraction.

Probabilités et statistiques
Espaces probabilisés. Variables aléatoires discrètes et à densité. Théorèmes limites. Estimation ponctuelle et estimation par intervalles de confiance. Pour cette partie, qui occupe une place centrale dans le programme, il faut savoir allier le formalisme à l’intuition.
– Le programme ne comporte ni géométrie, ni arithmétique. Il n’est pas nécessaire d’avoir suivi la spécialité maths en Terminale, même si cela constitue un atout.
Le niveau des concours est ambitieux et les étudiants doivent être prêts à fournir un travail en conséquence.

Culture Générale (Lettres: 3h / Philosophie: 3h)

L’enseignement, assuré conjointement par un professeur de philosophie et un professeur de lettres, vise à assurer les bases d’une culture générale solide, indispensable pour réussir aux concours. Outre la préparation aux différentes épreuves écrites et orales, les professeurs ont pour objectif commun d’ouvrir les étudiants à la pensée et aux humanités. Ils les initient également aux grands courants artistiques qui ont traversé la vie de l’Europe. C’est pourquoi l’enseignement de culture générale inclut des cours d’histoire de l’art et de cinéma.

En première année, le programme de culture générale définit quelques axes. L’accent est mis sur la révision et l’élargissement des notions acquises dans le secondaire. Les auteurs de la littérature sont principalement étudiés du point de vue de leur pensée.

La deuxième année est consacrée à la préparation du thème annuel, « la parole » en 2016-2017 (« la nature » en 2015-2016, « la vérité » en 2014-2015…) dans les deux disciplines.

Plusieurs fois dans l’année, les étudiants sont entraînés aux entretiens oraux, simulations des entretiens de personnalité des oraux d’admission. Ils sont évalués par des jurys auxquels participent des cadres d’entreprise, des anciens étudiants de Michelet et des professeurs. Ils sont également préparés aux épreuves spécifiques d’entretien ou de « triptyque » de chaque école.

Au cours des deux années, les étudiants passent également des colles de définition de projet professionnel.

Adresses utiles

Site d’inscription à procédure APB :
www.admission-postbac.org

Site de l’ONISEP :
www.onisep.fr